Salon de la Photo 2016

Bálint Pörneczi signe le visuel 2016 du Salon de la Photo

En famille !

Bálint Pörneczi puise son inspiration dans le regard des gens. Que ce soit des inconnus, des personnes célèbres ou ses proches, le photographe d'origine hongroise aime à rappeler que nous sommes tous égaux devant l'objectif.

Transmise par son père lors de son enfance en Algérie, sa passion de la photographie le conduit au photojournalisme. Travaillant pour l'Agence France-Presse, Bloomberg ou encore Associated Press, il couvre ainsi des zones de conflit telles que le Kosovo, la Bosnie, ainsi que l'Egypte. De son aveux même, il en rapporte des images mélancoliques et très sombres.

En 2015, il présente la série « Figurák » qui, dans la lignée des œuvres d'autres portraitistes comme Richard Avedon, Anton Corbijn ou August Sander, marie habilement humour et émotion, créant toujours la surprise. Se caractérisant par un noir et blanc et un processus de prise de vue avec téléphone portable, cette série dans laquelle se côtoient sportifs, artistes, politiques et hommes et femmes du quotidien lui vaut plusieurs récompenses dont le Zoom de la Presse du Salon de la Photo 2015.

Bálint précise que pour lui, "la photographie, c’est aussi la possibilité d’écrire pour (s)es enfants, pour qu’ils puissent voir les choses autrement." Et c'est d'ailleurs sa propre famille qu'il fait poser pour la commande du Salon de la Photo 2016.

Incarnant des valeur de transmission et de partage, la photographie de Bálint dévoile une nouvelle facette du Salon.

http://balintporneczi.com/

https://www.instagram.com/balintporneczi/ 

https://www.facebook.com/Balint-Porneczis-Photography